# Mes trouvailles délicieuses + Concours – Loufoxinlove

"Manger est une nécessité. Savoir manger est un art.» Rabelais

Aujourd'hui, j'ai choisi de dédier un article aux dernières adresses
gourmands qui se sont retrouvés sur mon chemin, au hasard de mes
des pérégrinations et des sollicitations.

S'il est vrai que nous ne vivons pas pour manger mais que nous mangeons pour vivre (du moins pour ma part), je souhaite ici honorer l'art de vivre à la française: qu'il s'agisse de petits bistros ou de grands restaurants, nous sommes gâtés pour le choix!

Et c'est bien de décrier ce pays: par moment, par endroit ça fait
toujours bon vivre, juste sortir dehors par une journée ensoleillée
voir les terrasses de cafés et restaurants investis par la foule.

Pour commencer, je voudrais mentionner une institution parisienne
terme food street et plus précisément falafel, j’ai nommé la "street"
roses (4ème arr): ils sont plusieurs à partager le commerce,
si la longueur de la file d'attente est égale à la dégustation, choisissez
alors le plus long!

Dans le même quartier, vous ne manquerez pas de visiter Eataly
Paris Marais (si vous avez la patience de faire la queue à nouveau), un
vaste espace dédié à la gastronomie italienne: épicerie fine et
espace de restauration.

Toujours dans le Marais, pourquoi ne pas y aller pour le petit-déjeuner ou
bruncher "Chez Julien", une ancienne boulangerie classée monument historique
historique et nouveau repaire parisien branché.

Autre quartier autre registre, notez l'ouverture de "Big Fernand"
Montparnasse pour les amateurs de hamburgers (le hamburger au
Français), je ne pouvais pas aller à leur atelier culinaire (je ne
mange seulement 3 X par jour lol!), mais je vois qu’il ya une offre
veggy.

Mon préféré est "Pokawa" Montorgueil Paris 2, le dernier barakawa (cabane de Poké) à avoir ouvert ses portes, l'inauguration a été un succès et j'ai adoré l'esprit hawaïen. Tu me dis tout ça kesako? C'est donc un concept sain inspiré de la cuisine hawaïenne, frais, sain, bio, cru, végétal et même végétalien. L’idée est de composer à la demande son poké bol (un bol de salade) qui comprendra du riz ou du quinoa, des légumes de saison en julienne ou en cube, un poisson gras ou des crevettes, un fruit de préférence exotique, des condiments , gingembre, graines grillées), le tout accompagné d’une sauce légère de votre choix. Il y a aussi des soupes, des desserts et des boissons toujours sains pour un bon rapport qualité / prix.
La promenade dans cette rue piétonne du quartier des Halles est super agréable, elle regorge d’adresses agréables pour déjeuner, dîner ou prendre un verre dans une atmosphère de village, et s’anime particulièrement au moment de l’après-travail - rue Montorgueil -.

Une envie de grignoter la Vilette, RDV à
Louisette, un "bar à grignoter" proposant des tapas, des plateaux de fromages
et des cocktails.

Je ne peux pas recommander trop pour un déjeuner ou un verre au dernier étage du "Printemps des Hommes" Hoffmann ou des Galeries Lafayette - Lafayette Gourmet - ne serait-ce que pour la vue sur la capitale. Désormais, le "Printemps" propose "Le Printemps du goût", un lieu dédié à la gastronomie aux signatures prestigieuses (Christophe Michalak, Akrame Benallal, Gontran Cherrier).

C'est également à cette adresse que nous avons participé à l'événement Amorino, spécialiste de la glace naturelle / et / ou bio, un pur régal! Pour une fois on fait du bien sans se faire mal!
Amorino est présent sur à peu près tout le territoire pour trouver l’adresse la plus proche de chez vous; )

* CONCURRENCE: je mets également en jeu 2 MARCHANDISES (non échangeables et valables jusqu'au 31/12/2019) pour aller goûter une glace en cornet ou en pot chez tout dépositaire de la marque à 2 chanceux (tirage au sort si plus de 2 ), qui me dira en commentaire à quelle Maison du Parfum a associé Amorino pour créer "Le Sorbet de Nina" avec des framboises, du citron de Sicile et du mandarin?!

Pour finir avec panache le tour des bonnes adresses de la capitale, nous avons testé "Au meadows", une adresse culte à St-Germain-des-Prés reprise par Cyril Lignac façon néo-bistro. Je dois dire que nous n'avons pas été déçus, tant en termes de décoration que de gourmandise. Seul bémol, la musique était trop forte à l'heure du déjeuner (à la fin du repas, j'en ai informé le responsable qui m'a gentiment répondu que j'aurais dû le lui dire auparavant. Elle pouvait exceptionnellement baisser le volume car c'était une journée calme. J'ai aussi appris que plusieurs personnes avaient fait la même remarque en vain car le responsable en avait évidemment décidé autrement! Dommage ... Un snobisme quand vous nous tenez?!)
Pour le dessert, il suffisait de traverser la rue pour goûter les merveilleux gâteaux de la Chocolaterie Cyril Lignac, et tant pis pour le pain perdu!

Enfin un petit bonus: "on descend dans le sud" à Saint Rémy de
Provence, (je vous épargne le nom du restaurateur qui accueille son
les clients aiment les chiens dans un jeu de bowling tout en grommelant), dans
cependant, voici le nom d'une épicerie fine "Signorini Tartufi"
spécialiste de la truffe présent dans plusieurs villes de France, ainsi que
qu'en ligne. Sur place, nous avons pu tester différents produits à base de
pâte à tartiner, sauce, miel, sel et moi
Passez le tout absolument délicieux et délicat à la perfection. Un gros
merci à l'hôtesse pour la dégustation et les explications.

Eh bien, je commence une belle cure de désintoxication printanière avec du jus de fruits frais et du Poké Bowl. Ce n’est pas tout, c’est que l’été se profile!

"Le plan: être heureux, pas parfait.» (Snobismes)

Laisser un commentaire